Back

Marion GAILLIEN

Overview

  • From: PARIS, France

«Consolations»

«Mes bagages sont remplis de croyances ancestrales, qui perdurent dans le temps jusque sous des formes laïques.

Je conserve en moi la mémoire religieuse collective de mon pays, suis imprégnée de ses mythes, légendes, rites et coutumes.

Spectatrice passive devant les cultes, le spectacle offert par les cérémonies religieuses me charme, fait naître un émerveillement qui se libère du religieux vers une expérience mystique profane, une expérience subjective vécue sur le registre de l’affectivité.

Des traces du sacré persistent en moi, la saveur religieuse est ancrée dans mes racines, ma culture, mais je la déplace dans une quête de réenchantement, de personnalisation. Le mysticisme comble des besoins, satisfait mes nostalgies,

apaise mes peurs et ré-enchante à mes yeux le monde contemporain.

A l’image des romantiques, je trouve évasion et ravissement dans le sublime et le passé. Je sacralise mes fascinations personnelles, ce qui me dépasse et notamment ce tenace halo

de magie dans lequel baignent nos traditions d’image. J’ai un regard nostalgique sur les traditions des temps immémoriaux et leurs lieux de mémoire. Les pierres,

la terre et l’eau se souviennent, racontent les civilisations oubliées, me fascinent par les secrets qu’elles renferment. J’écoute cet appel des sources, de la Terre Mère et de son histoire originelle dans une quête de la resacralisation de la nature par la célébration de ses bienfaits à travers la mystique des éléments.»

Marion Gaillien est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts Appliqués et des Métiers d’Arts Olivier de Serres de Paris (ENSAAMA) et de l’Ecole Supérieure

des Arts Appliqués et Textiles de Roubaix (ESAAT).

«Consolations» est son projet de fin d’études qui lui permit d’obtenir son DSAA «créateur concepteur textile» (Diplôme Supérieur d’Art Appliqué).

Les mythes qui la construisent renaissent de leurs cendres, se régénèrent dans notre modernité, manifestent leur poésie au milieu d’une rationalité technique et contemporaine.

L’exposition «Consolations» témoigne de ce paysage de croyances bouleversées qui continue de participer à l’invention des formes contemporaines.